Aller au contenu principal
Offres spéciales
Main content

Lendemain de fêtes : nos astuces pour se sentir plus léger !

Portrait Coralie
Rédigé par Coralie
Experte Gelée Royale du Rucher
Mis à jour le 24/03/2021

C’est bien connu, les fêtes, peu importe le moment de l’année, si elles permettent d’alléger l’esprit, n’allègent pas forcément notre corps. Et pour cause : repas copieux, parfois riches, souvent accompagnés d’excellents vins, et se concluant par de beaux desserts, ne laissent pas beaucoup de répit à notre organisme pour digérer et se reposer. Et c’est justement quand notre système digestif va se trouver malmené que notre organisme sera le plus fatigué et donc, le moins combatif vis-à-vis des petites affections virales.

Au Rucher, nous avons déniché quelques astuces de nos collaboratrices pour faire passer les repas de fêtes en douceur, et permettre à notre système immunitaire de rester au top !

Repas de fête : comment y survivre ?

Non, ici nous n’allons pas vous dire comment faire pour supporter le monologue de votre cousin pendant tout le repas, les tests de jouets ultra bruyant des enfants pendant que belle maman découpe la dinde ou encore comment arborer votre plus beau sourire à la dégustation de votre première huître.

Les repas de fêtes sont souvent synonymes de mets auxquels il est très difficile de résister : une bonne tranche de ce délicieux foie-gras fait maison par votre cousine, quelques chocolats par-ci, quelques petits sablés par-là, ah et voilà le dessert qui arrive… On le sait, on est déjà quasiment au bord de l’explosion, mais quand même… c’est trop bon, et si difficile de résister.

Pourtant, pour éviter les problèmes de digestion, de ventre lourd, et d’organisme endormi dans trop de produits riches, mieux vaudrait éviter de trop manger. Mais voilà, c’est fait, vous n’avez pas pu résister, et on vous comprend !

Alors comment faire pour que votre système digestif survive à ces festivités ? Nous allons vous donner quelques conseils…

Lutter contre les brûlures d’estomac

Sensations désagréables d’aigreur et d’acidité au niveau de l’estomac ? Pas de doute, le repas a été un peu trop copieux ou trop gras. On vous rassure, ce désagrément est passager s’il intervient juste après un repas de fête et vous pouvez y remédier en adoptant quelques réflexes simples comme : boire un grand verre d’eau avec une demi-cuillerée à café de bicarbonate alimentaire, deux heures environ après votre repas. Sachez cependant que le bicarbonate de soude est déconseillé aux personnes devant suivre un régime pauvre en sel, présentant une insuffisance rénale ou souffrant de rétention d’eau.

Vous pouvez également vous concocter une tisane à base de menthe poivrée, bicarbonate et miel de romarin pour faciliter la digestion et lutter efficacement contre les brûlures d’estomac.

Soulager les ballonnements

Au Rucher nous sommes de plus en plus fan de… yoga ! Que ce soit dès le réveil le matin ou en fin de journée, nous avons toutes (et même tous) compris l’importance de se faire du bien ! Alors si vous saviez que le yoga est bon pour faire travailler le corps en douceur, reprendre contact avec sa respiration et se recentrer, saviez-vous qu’il existe quelques postures bienfaisantes qui font du bien au ventre et permettent de lutter efficacement contre les ballonnements ?

Commençons par la respiration abdominale, à elle seule, elle permet de masser les organes digestifs en douceur et ainsi de relancer le transit. Les postures en torsion ou même les postures inversées brassent le système intestinal en douceur et permettent de renforcer les muscles abdominaux tout en stimulant le transit.

Alors inutile de se contorsionner pour rentrer dans une boîte, il faut simplement se prendre un moment, écouter ses sensations, son corps, et pratiquer en douceur pour permettre à votre organisme de se remettre de ses émotions festives. Et si le yoga, ce n’est vraiment pas votre truc, la marche (une demi-heure au minimum) reste une solution rapide et efficace pour soulager les problèmes de digestion…

Et puis pourquoi ne pas en profiter pour boire une bonne tasse de tisane au fenouil agrémentée d’une cuillère à café de miel de romarin au retour de votre balade digestive ?

Le confort digestif au naturel

En parlant de tisane, nous avons justement quelques recettes bien sympathiques et surtout efficaces pour faciliter « l’après fête ». Ici, Babé utilise souvent une racine de gingembre fraiche, un demi-citron et un grand verre d’eau tiède, environ 1 heure après le repas, afin d’aider l’organisme à stimuler les sucs gastriques et ainsi faciliter la digestion. Elle reconduit l’opération le lendemain matin à jeun, et peut ainsi attaquer sereinement sa journée.

Marie-Ange quant à elle, privilégie des menus de fêtes variés, avec au moins un à deux légumes verts, riches en fibres, comme le fenouil, les épinards ou encore les poireaux. Quand elle a beaucoup de légumes, elle se prépare un bouillon qu’elle consomme durant un à deux jours.

Coralie préfère le goût de la menthe poivrée, qu’elle récolte à la fin de l’été dans son jardin et laisse sécher, pour pouvoir la faire infuser dans une tisane digestive. Son petit plus ? Elle ajoute toujours une cuillère à café de miel de romarin du Rucher, largement connu pour ses vertus diurétiques et digestives.

Veillez à ne pas utiliser une eau bouillante, sans quoi vous risqueriez de perdre toutes les vertus des plantes et du miel.

Détoxifiez votre organisme

Pour détoxifier son organisme au naturel, rien de tel que le romarin ! Cette plante possède de super pouvoirs. Drainant, anti-inflamatoire, digestif, antioxydant, le romarin offre de très nombreux bienfaits et devrait absolument faire partie de votre jardin ou de votre cuisine.

En effet, le romarin est connu pour stimuler le foie. Le foie est le centre d’épuration de notre corps, et donc l’organe clé d’une bonne détox. Le romarin facilite la production par l’organisme de sucs permettant de digérer les graisses et facilite ainsi l’élimination des déchets par les reins.

En plus de protéger et stimuler le foie, le romarin permet à l’organisme de lutter efficacement contre la fatigue physique, présente des vertus pour favoriser mémoire et concentration et est un bon désinfectant cutané.

Ce trésor naturel allié aux compétences exceptionnelles des abeilles, et vous obtenez un allié naturel indispensable à avoir chez soi : le miel de romarin.

Un trésor de la ruche comme allié naturel : le miel de romarin

Le miel, de manière générale, est connu pour être un trésor naturel riche en bienfaits, et cela depuis des millénaires. Il est devenu au fil du temps et de l’évolution humaine un complément remarquable dans notre alimentation quotidienne.

En consommant du miel, vous bénéficierez de ses nombreux éléments nutritifs, comme les enzymes, les acides aminés, les lipides, les glucides, les protéines, les minéraux, les vitamines…

Le miel présente également l’avantage d’avoir un pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre, avec un indice glycémique plus faible et donc moins calorique.

Le miel de romarin n’échappe pas à la règle et possède de très nombreuses vertus. En effet, ce miel monofloral, récolté vers la fin du mois d’avril, offre de nombreux bienfaits pour préserver son organisme et sa ligne.

Grâce à sa teneur en peroxyde d’hydrogène, le miel de romarin permet de limiter, voire de faire disparaître les bactéries présentes sur des plaies et permettre ainsi une cicatrisation plus rapide.

Prébiotique puissant, le miel de romarin favoriserait une flore intestinale saine et donc, une meilleure digestion et un transit facilité. En allié du foie, il favorise également la régulation de la production de bile.

Source de bon sucre, il permet également de combattre la fatigue, et de lutter contre les chutes d’hypoglycémie.

Si vous appréciez les saveurs délicates et ensoleillées, et cherchez à faire du bien à votre organisme après une période de repas copieux, ou de convalescence, le miel de romarin sera votre allié idéal au quotidien. Mangé cru tel que à la cuillère, ou utilisé pour sucrer un thé ou une tisane, ou encore en tartine sur du pain grillé… le miel de romarin trouvera rapidement sa place dans votre cuisine.

D’ailleurs, en parlant de cuisine, nous vous proposons une petite recette à base de miel de romarin.

Pour un dessert léger, savoureux, et original, vous pouvez proposer à vos convives, cette recette très simple de poires caramélisées au miel de romarin.

Pour 4 personnes, vous aurez besoin de :

  • 4 poires à chair ferme mûres
  • 4 cuillères à café de miel de romarin
  • un peu de cannelle ou de vanille selon vos goûts
  • quelques pistaches

1. Après avoir préchauffé votre four à 150°C, pelez vos poires, coupez-les en deux dans le sens de la hauteur et déposez-les sur un plat allant au four.

2. Versez votre miel de romarin sur chaque face retournée et saupoudrez au choix soit d’un peu de cannelle ou de quelques grains de vanille

3. Versez un peu d’eau au fond de votre plat, et passez le tout au four pour 45 minutes

4. Au fur et à mesure de la cuisson, n’hésitez pas à ajouter de l’eau et à arroser régulièrement les poires

5. Une fois que les poires sont bien dorées, servez les tièdes, avec quelques éclats de pistaches

Un dessert très simple, à la fois digeste et gourmand, où vous pourrez profiter de la délicieuse saveur du miel de romarin, mariée aux poires et aux épices.

À lire aussi : Que choisir entre les pollen, propolis, miel et gelée royale pour préparer son organisme avant l’hiver ?