Aller au contenu principal
Offres spéciales
Besoin d'aide ? 04 94 59 59 14
Rechercher un produit, une référence,...
Petit déjeuner à base de thé et produits de la ruche, Différences Miel et Gelée royale

Miel et gelée royale : connaissez-vous vraiment la différence ?

Portrait Coralie
Rédigé par Coralie
Experte Gelée Royale du Rucher

Le miel et la gelée royale sont deux produits de la ruche au cœur de l’apithérapie, de plus en plus utilisés pour leurs vertus médicinales.

Connaissez-vous vraiment leur différence, au sein de la ruche et pour l’homme ?

Les cinq grands trésors de la ruche

Savez-vous nommer les produits de la ruche sur le bout des doigts ? Il en existe cinq principaux, qui ont tous un rôle précis à jouer dans la vie des abeilles. Cerise sur le gâteau, les cinq grands produits de la ruche ont aussi des bienfaits inestimables pour l’homme et sa vitalité.

Les produits de la ruche sont non seulement 100% naturels, mais aussi uniques en leur genre dans la nature.

Question classique ! Les produits de la ruche sont-ils issus de végétaux ou issus des abeilles ? Ou les deux ? Comment sont-ils fabriqués ? Cire, pollen, propolis, miel, gelée royale… voici les secrets de leurs origines.

Alors la gelée royale, qu’est-ce que c’est ?

Comme la cire, c’est un produit provenant 100% des abeilles. Fabriquées par les nourricières, cette sécrétion glandulaire à l’aspect nacré se compose d’eau, de lipides, de glucides, de protides, de vitamines, d’acides aminés… La gelée royale contient également un acide gras particulier appelé (E)-10-hydroxy-2-décénoïque (10HDA) et une protéine appelée royalactine, tous deux sous la loupe des scientifiques et des chercheurs pour leurs effets exceptionnels sur la vitalité humaine.

La gelée royale joue un rôle crucial dans la survie de la colonie, puisqu’il s’agit de la nourriture exclusive de la reine. Tout au long de sa vie, l’abeille royale sera nourrie de gelée royale et en tirera sa longévité, sa résistance exceptionnelle et sa fertilité (environ 2500 œufs pondus par jour).

La substance est rare : un kilo de gelée royale par ruche et par an est déjà une production énorme. L’autre nom de la gelée royale : le lait des abeilles.

D’où vient le miel ?

Du nectar des fleurs. En butinant les fleurs, les abeilles transportent le précieux nectar dans leur jabot, y ajoutent salive et sécrétions glandulaires, l’enrichissent en enzymes puis le déposent dans les alvéoles. Avant de devenir du miel, celui-ci sera d’abord « ventilé » par les abeilles dédiées à cette mission.

Le miel va ainsi « mûrir » et être conservé dans les alvéoles de la ruche, fermées par un opercule de cire. Les abeilles s’en nourriront tout au long de l’année.

Et la cire, justement ?

La cire est un pur produit des abeilles. Sécrétée par les glandes cirières, elle sert aux abeilles pour la construction des rayons et alvéoles de leur ruche où seront entreposées : soit des ressources (pollen, miel, nectar…) soit la génération suivante, c’est-à-dire les milliers d’œufs pondus par la reine et les larves en croissance. Seule la larve nourrie exclusivement de gelée royale deviendra reine à son tour.

La cire d’abeille est utilisée en cosmétique (crème de jour, baume à lèvres…) pour sa richesse en vitamine A.

Elle a en effet des propriétés filmogènes, protectrices et hydratantes intéressantes pour la peau.

Et le pollen dans tout ça ?

Il est libéré dans l’air par les fleurs pour pouvoir se reproduire. Lorsque les abeilles viennent récolter ces petits grains sur les étamines des fleurs, certains peuvent s’échapper et se déposer sur le pistil d’une autre fleur, c’est ce qu’on appelle la pollinisation par les abeilles. Les abeilles ramènent le pollen jusqu’à la ruche, sous forme de petites pelotes tenues dans leurs pattes arrière (surtout la troisième paire de pattes et la « corbeille à pollen »), qu’elles engluent au préalable de salive, miel ou nectar. Ce « pain des abeilles » leur sert de nourriture.

Les bienfaits du pollen sur l’homme sont très intéressants, le pollen constitue notamment un apport en protéines et vitamines.

Enfin, la propolis ?

Elle est fabriquée par les abeilles à partir de résines recueillies sur les bourgeons de certains arbres comme le sapin, le bouleau ou le peuplier, par exemple. Transportés jusqu’à la ruche, ces petits morceaux de résine vont subir plusieurs transformations : salive et cire d’abeille s’ajoutent à la substance pour créer la propolis. Pour les abeilles, la propolis est un véritable « ciment », fongicide et microbicide, qui assainit la ruche et protège des agressions extérieures.

Pour l’homme, les bienfaits de la propolis sont prisés en cas de refroidissements, maux de gorge, grâce à ses propriétés antibactériennes démontrées dans la ruche et à la présence de flavonoïdes dans sa composition.

Miel et gelée royale, quels bienfaits pour l’homme ?

Parmi les cinq produits de la ruche, penchons-nous maintenant sur le plus connu de tous, à savoir le miel, mais aussi sur le plus mystérieux : la gelée royale, nourriture exclusive de la reine !

Leur point commun ? Deux produits de la ruche inestimables que l’homme récolte généralement dans des pots en verre. Mais si le miel offre des dizaines de nuances de couleurs, de parfums et de consistance en fonction de la plante dont il est issu, ce n’est pas le cas de la gelée royale.

Autre différence : le miel se conserve des années dans un endroit frais et sec, et même s’il cristallise, ce n’est qu’un phénomène naturel sans incidence sur son goût et ses vertus. La gelée royale, en revanche, une fois extraite de la ruche, doit se conserver impérativement au frais. Exposée à l’air, elle perdrait de ses principes actifs.

La gelée royale se conserve de 6 mois à un an au réfrigérateur.

Outre ses utilisations gastronomiques (notamment pour remplacer le sucre), le miel possède de multiples bienfaits qui varient en fonction de la fleur dont il est issu. Un bon apiculteur saura vous guider sur les propriétés de chacun : calmant, apaisant, digestif, diurétique, fortifiant, cicatrisant, antibactérien…

Le miel contient de nombreux minéraux jouant un rôle clé dans l’équilibre et le bon fonctionnement de l’organisme.

  • Potassium,
  • sodium,
  • calcium,
  • magnésium,
  • manganèse,
  • fer,
  • cuivre,
  • bore,
  • silicium,
  • phosphore…

La gelée royale n’a quant à elle aucune utilisation gastronomique. Utilisée depuis l’Antiquité pour ses nutriments, la gelée royale contient de l'eau, des glucides et des lipides, mais aussi et surtout des aminés essentiels (dont les huit acides aminés essentiels indispensables à la vie), des vitamines dont pratiquement toutes les vitamines du groupe B (c'est d’ailleurs l'aliment connu le plus riche en B5, l'acide pantothénique), des oligo-éléments et minéraux (cuivre, fer, calcium, phosphore, potassium, soufre, silicium…).

L’idéal est d’acquérir de la gelée royale issue de l’agriculture biologique.

La gelée royale, 100% naturelle joue un rôle très intéressant dans le maintien d’un bon système immunitaire et la lutte contre le vieillissement, la fatigue, la dépression et la résistance au stress.

Plus rare, plus recherchée, la gelée royale est plus chère que le miel, mais un gramme par jour suffit pour bénéficier de ses effets. Très concentrée, la gelée royale est l’un des compléments alimentaires naturels le plus complet du marché.

Quid de la gelée royale biologique ? La gelée royale issue de l’agriculture biologique répond à un cahier des charges strict. Les ruches doivent être placées dans des zones en agriculture biologique ou sauvages. Le cahier des charges de la gelée biologique encadre également le nourrissement des abeilles, les matériaux qui constituent la ruche ou encore la récolte proprement dite de la gelée.

Les cures de gelée royale

Idéale aux changements de saison pour gagner en vitalité et augmenter sa résistance, la cure de gelée royale se déroule généralement sur six à sept semaines à raison d’un gramme de gelée royale par jour le matin. La gelée royale collectée par les abeilles, extraite de la ruche et conditionnée sur le territoire français est appelée « gelée royale française ».

A savoir : la gelée royale existe aussi en gélules sous sa forme lyophilisée, ce qui est pratique en cas de déplacement pour continuer sa cure.

Miel et gelée royale : le duo gagnant

Si le goût de la gelée royale vous pose problème (elle est peu sucrée et légèrement acide), vous pouvez la mélanger dans une cuillère de miel pour adoucir le goût.

Il existe d’ailleurs des pots de miel et gelée royale, où le mélange est déjà fait.

Pratiques également, les ampoules quotidiennes mélangeant miel, gelée royale ou d’autres produits de la ruche permettent de profiter facilement des bienfaits de cocktails revitalisants complets.

Acheter l'un de nos produits de gelée royale, 100% naturelle et Bio

Infographie sur les différences entre le miel et la gelée royale

Infographie miel et gelée royale

Back to top