Aller au contenu principal
Retrouver mon offre courrier
Main content
Tube de baume de massage, Le Rucher Notre dame en Provence Baume de Massage Spécial Articulations
Pot de gélules Arthrophytum, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules Arthrophytum
Boite de gélules phyto articulations, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules Phyto Articulations
Pot de gélules à la propolis, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules à la Propolis

Traiter l’arthrose cervicale naturellement : quelles solutions envisager ?

Portrait Coralie
Rédigé par Coralie
Experte Gelée Royale du Rucher
Mis à jour le 01/06/2022

Discarthrose, arthrose interapophysaire ou encore uncocervicarthrose… Voici les termes un brin complexes pour parler de cervicarthrose selon l’articulation vertébrale touchée. Cette arthropathie dégénérative, souvent asymptomatique, concerne bon nombre d’entre nous passé quarante ans. Mais en cas de douleur, d’inflammation et de raideur, comment traiter l’arthrose cervicale naturellement ? Quels sont les effets et les priorités de ce type de prise en charge ? Car c’est bien là tout l’enjeu de cette pathologie rachidienne : son tableau clinique peut aussi devenir inquiétant. Mais dans ce cas, peut-on vraiment soulager l’arthrose cervicale grâce aux traitements naturels ?

Zoom sur les différentes solutions qui agissent sur la santé de vos articulations.

L’intérêt de la prise en charge de l’arthrose cervicale par les traitements naturels

La gravité et les douleurs de cette atteinte arthrosique ne dépendent pas tant de l’étendue de la dégénérescence du cartilage et des lésions. Elles sont plutôt liées à l’action des pincements articulaires et des becs de perroquet qui peuvent comprimer les structures vitales contenues dans la colonne vertébrale :

  • la diminution de la raideur articulaire et des tensions des muscles cervicaux afin de limiter les contraintes mécaniques et les déformations ;
  • le traitement des cervicalgies (douleurs cervicales) et des signes cliniques inflammatoires ;
  • l’évitement les sollicitations délétères ;
  • l’installation d’un bon traitement de fond à travers l’alimentation et l’activité physique.

Autant d’axes de soin que les techniques et les médecines naturelles peuvent assurer selon la sévérité de la cervicarthrose. Dans les formes graves, elles ne peuvent évidemment prétendre à remplacer l’allopathie. L’avis d’un médecin ainsi que la réalisation d’un bilan radiologique se révèlent indispensables, et ce dans tous les cas.

Pour aller plus loin : Arthrose vs Arthrite : le guide complet pour les différencier.

Les techniques efficaces pour entretenir la souplesse du cou et limiter les cervicalgies

Le massage

Voilà votre allié naturel privilégié afin de réduire les douleurs musculaires, raideurs et maux de tête ! Trapèzes, paravertébraux, muscles des omoplates, de l’avant du cou, des épaules, du thorax et même des lombaires : tous impactent le rachis cervical.

  • En phase aiguë, dite « chaude », restez doux dans vos mouvements et ajoutez quelques gouttes d’une huile essentielle anti-inflammatoire à votre onguent de massage.
  • En phase chronique, dite « froide », vous pouvez masser plus en profondeur en évitant les zones osseuses. Les huiles essentielles décontractantes sont ici les bienvenues.

Envie d’un traitement type « remède de grand-mère » pour l’arthrose cervicale ? Certains patients trouvent du soulagement en frictionnant quelques minutes la zone de la nuque à l’aide d’eau chaude salée et de vinaigre de cidre. Une utilisation qui se décline en en versant une cuillère à soupe ou deux dans l’eau de votre bain.

La kinésithérapie et l’ostéopathie

Entre relâchement musculaire et mobilisations articulaires, les techniques manuelles de ces praticiens possèdent des effets positifs sur vos symptômes. L’accompagnement hebdomadaire par un kinésithérapeute se complète à merveille avec l’intervention, plus ponctuelle et en dehors des poussées, d’un ostéopathe. Ce dernier rééquilibrera l’ensemble de votre rachis et de votre corps.

La médecine chinoise et la médecine ayurvédique, holistiques, constituent aussi des traitements pertinents pour la santé de vos articulations.

À lire aussi : Vers quelles thérapies se tourner pour traiter l’arthrose naturellement ?

La thermothérapie et la crénothérapie

Compresse de chaud ou poche de glace : à vous d’utiliser ce qui apaise le plus vos cervicales ! On conseille cependant généralement l’action de la chaleur en phase de douleur mécanique et celle du froid en phase inflammatoire.

Vous pouvez aussi envisager une cure thermale pour les bienfaits des eaux minérales et des cataplasmes d’argile sur l’ossature et la musculature du tronc.

Les exercices d’assouplissement musculaire

Vous vous demandez quel sport pratiquer quand on a de l'arthrose cervicale ? Comme toutes les atteintes arthrosiques, l’idéal consiste à privilégier les activités ou les exercices non traumatiques et infra douloureux :

  • yoga, tai-chi ou encore qi gong ;
  • natation (en évitant la brasse non coulée) ;
  • vélo elliptique ou marche nordique ;
  • étirements du cou, gymnastique douce ou Pilâtes.

En cas d’inflammation ou de fortes douleurs, évitez l’activité physique et préférez le repos avec, au besoin, le port temporaire d’un collier cervical ou d’une minerve.

La gestion du stress

Entre tensions musculaires et stress oxydatif des tissus articulaires, notre rachis cervical se trouve peu épargné par les effets du stress et de l’anxiété ! Méditation, sophrologie, relaxation, psychothérapie… Le principal s’avère ici de trouver l’approche qui vous convient le mieux, mais que vous serez aussi en mesure d’inclure dans votre quotidien de façon pérenne pour votre santé.

À lire aussi : Comment soulager l’arthrose des doigts et de la main avec des traitements naturels ?.

Les plantes médicinales utiles pour soulager la cervicarthrose

Vous aimeriez savoir vers quelles plantes vous tourner afin d’apaiser votre arthrose cervicale ? Plusieurs médecines alternatives peuvent vous aider, sous réserve de respecter la posologie prescrite.

La phytothérapie

Par voie orale (gélules, tisanes) ou en application locale (teinture mère, pommade, crème), le choix est ainsi vôtre parmi :

  • l’harpagophytum et le boswellia, aux propriétés anti-inflammatoires bienfaitrices pendant les poussées ;
  • le saule blanc, plante à l’action antalgique, propice à la diminution des douleurs ;
  • la reine des prés, le curcuma ou encore le cassis, pour un effet combiné anti-inflammatoire et antioxydant ;
  • le frêne, la prêle et l’ortie, plantes contenant des composants chondroprotecteurs qui pourront prendre soin du cartilage articulaire des vertèbres.

Le Rucher Notre-Dame en Provence vous propose de découvrir les gélules Phyto Articulation qui associent les actions du boswellia et du curcuma à celles, à l’action anti-inflammatoire, de la propolis, un produit naturel de la ruche.

L’aromathérapie

Le traitement par les huiles essentielles dispose de multiples bienfaits pour calmer les symptômes de l’arthrose cervicale. Cette médecine douce demeure cependant à éviter chez les jeunes enfants, en cas de grossesse, d’allaitement ou de pathologies associées telles que l’asthme, l’épilepsie ou les allergies. On pensera quoi qu’il en soit à bien se laver les mains après utilisation, qu’elle soit par voie orale ou cutanée.

Les huiles essentielles aux vertus anti-inflammatoires, utiles pendant les poussées d’arthrose :

  • gaulthérie odorante ;
  • eucalyptus citronné ;
  • lavande officinale ;
  • thym à feuilles de sarriette ;
  • gingembre.

Les huiles essentielles aux propriétés antidouleur :

  • lavande officinale ;
  • clou de girofle ;
  • ylang-ylang ;
  • menthe poivrée ;
  • muscade ;
  • laurier.

Et enfin, celles pour décontracter vos muscles cervicaux :

  • gaulthérie odorante ;
  • romarin à camphre ;
  • eucalyptus citronné ;
  • lavandin ;
  • muscade ;
  • lavande officinale.

En usage externe, mélangez-en quelques gouttes avec une huile végétale afin de ne pas irriter votre peau. L’idéal en cas d’arthropathie ? Celle de millepertuis, de calophylle inophyle ou encore d’arnica.

L’homéopathie

Son utilisation peut venir en aide aux patients qui y sont réceptifs. Alors, quels médicaments homéopathiques prendre pour l’arthrose cervicale ? Voici quelques exemples :

  • Actaea racemosa, si vous souffrez de douleur irradiante dans le dos, améliorée par la chaleur ;
  • Bryonia, en cas de crise inflammatoire ;
  • Ruta, pour les craquements articulaires ;
  • Ledum palustre, si vos cervicalgies s’améliorent avec le froid.

Les bonnes postures qui permettent de traiter l’arthrose cervicale naturellement

Hypermobile, très sollicité, au service de notre vue et intimement lié à notre dos et à nos épaules, le rachis cervical souffre sans conteste de nos mauvaises habitudes posturales. Aussi on prêtera une grande attention à :

  • la position de travail sur ordinateur, dos droit et partie supérieure de l’écran à hauteur du regard ;
  • l’entretien de la mobilité des articulations du haut du corps ;
  • l’abaissement prolongé de la tête dans les activités quotidiennes.

Quelles positions prendre pour dormir avec de l’arthrose cervicale ? On préfère celles qui respectent la lordose du cou, sur le dos ou sur le côté, avec idéalement un oreiller ergonomique. On évite celles à plat ventre, délétères.

Les bienfaits d’une alimentation saine face à ce rhumatisme chronique

Propriétés antioxydantes, effets anti-inflammatoires, riches en minéraux, en vitamines et en oligo-éléments… Voici quelques aliments bons pour la douleur et l’inflammation de vos articulations cervicales sur le long terme.

Légumes :

  • épinards
  • blettes
  • persil
  • ciboulette
  • Choux

Fruits :

  • Bananes
  • Avocats
  • Kiwis
  • Raisins
  • Baies rouges
  • Fruits secs
  • Fruits à coques

Protéines animales : poisson gras

  • Thon
  • Saumon
  • Sardine
  • Maquereau

Huiles : végétales et animales

  • Lin
  • Colza
  • Cameline
  • Noix
  • Foie de morue

Autres :

  • Céréales complètes
  • Légumineuses
  • Cacao non sucré
  • Miel
  • Gingembre
  • Curcuma

Pensez aussi à :

  • équilibrer vos apports en acides gras oméga 3 et oméga 6 ;
  • boire de l’eau en quantité suffisante tout au long de la journée (environ 1 L par jour) ;
  • vous tourner vers les compléments alimentaires à base de vitamines C et E, de glucosamine, de silice, de resvératrol, de propolis, d’huile de krill ou encore de cuivre et de zinc.

Il n’est pas toujours évident de savoir comment vivre avec de l’arthrose cervicale. L’essentiel reste de diminuer les douleurs et de cibler l’entretien de la mobilité de votre nuque, autant que de limiter l’aggravation, handicapante, de cette pathologie. Assouplissements, massages, médecines douces et bonne hygiène de vie générale… Sans parler de remèdes miracles, voilà cependant la recette gagnante de la prise en charge de l’arthrose cervicale avec les traitements naturels !

Sources :

  • http://docnum.univ-lorraine.fr/public/DDOC_T_2013_0284_FREPPEL.pdf
  • http://www.rhumato.info/cours-revues2/92-arthrose/1726-cervicarthrose
  • https://dune.univ-angers.fr/fichiers/20051609/2013PPHA1659/fichier/1659F.pdf
  • https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-neurologiques/troubles-de-la-moelle-%C3%A9pini%C3%A8re/spondylose-cervicale-et-my%C3%A9lopathie-cervicarthrosique
  • https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1878622713000787?via%3Dihub
  • https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297455/document
  • https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01800844/document
  • http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUPHA_T_2016_BOURGEOIS_LUCIE.pdf
  • https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01505506/document