Aller au contenu principal
Retrouver mon offre courrier
Main content
Tube de baume de massage, Le Rucher Notre dame en Provence Baume de Massage Spécial Articulations
Pot de gélules Arthrophytum, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules Arthrophytum
Boite de gélules phyto articulations, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules Phyto Articulations
Pot de gélules à la propolis, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules à la Propolis

Arthrose : 9 solutions efficaces pour la douleur

Portrait Coralie
Rédigé par Coralie
Experte Gelée Royale du Rucher
Mis à jour le 07/09/2022

Parmi les millions de patients atteints par l’arthrose dans l’Hexagone, la question est omniprésente : que faire pour la soulager ? D'autant plus que lorsque l’on a mal, on aimerait bien trouver un traitement qui agit soit rapidement, soit durablement, et dans l’idéal, les deux !

Vous cherchez à soigner votre arthrose ? Nous avons sélectionné 9 solutions efficaces sur les symptômes douloureux, classées selon la rapidité et la durée de leurs effets.

Les médicaments antalgiques et les AINS

La médication allopathique s’adapte aux différents stades de la douleur mécanique et inflammatoire liée à la destruction du cartilage et de l’articulation. Son délai d'action plutôt court représente un réel avantage. Certains médicaments accessibles sans ordonnance peuvent, de plus, être achetés dès que les symptômes de l’arthrose deviennent difficiles à supporter. Cela dit, la plupart d’entre eux restent exclusivement délivrés sur prescription de votre médecin généraliste ou de votre rhumatologue. Voici une liste des médicaments contre l’arthrose (non exhaustive) :

  • les antalgiques de palier I (paracétamol), II (codéine et tramadol) et III (dérivés morphiniques) ;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;
  • les anti-inflammatoires stéroïdiens, ou corticoïdes (AIS, dérivés de la cortisone).

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin ou de votre pharmacien afin de bien utiliser les antalgiques comme le paracétamol ainsi que les anti-inflammatoires.

Un massage décontractant afin de vite réduire les tensions musculaires

Seconde solution pour soulager rapidement l’arthrose, la massothérapie se révèle un traitement très efficace dans la prise en charge de ce rhumatisme. En venant détendre en profondeur la musculature périarticulaire, elle favorise la diminution des contraintes qui majorent l’altération de l’articulation. Les bienfaits du massage (lorsqu’il est pratiqué de façon régulière) contribuent ainsi au ralentissement des déformations et plus largement de l’évolution de la maladie. L’éventuel « hic » ? Quelques courbatures le lendemain ! Que vous vous massiez vous-même ou que vous fassiez appel à un pro (kinésithérapeute ou massothérapeute), voici une option à tester – hors poussée inflammatoire – en regard de son effet rapide et durable sur votre santé.

Envie de changer de la traditionnelle huile ou crème de massage ? Découvrez notre baume spécialement formulé pour les douleurs articulaires : il vous aidera à renforcer l’efficacité de vos gestes tout en prenant soin de vos articulations et de votre peau.

L’application de chaud ou de froid, une bonne technique antidouleur pour l’arthrose

La thermothérapie et la cryothérapie, voilà aussi de bonnes approches thérapeutiques afin de diminuer les douleurs « illico presto » et de gagner en mobilité. Mais quand on a de l’arthrose, faut-il mettre du chaud ou du froid ? C’est au choix selon le ressenti. Néanmoins, certains conseils reviennent de manière fréquente :

  • en phase chronique, la chaleur aide à limiter la raideur et la douleur articulaire ;
  • après une période d’activité physique (sport, marche, etc.) ou quelques exercices, on l’utilise aussi en vue de détendre les muscles ;
  • en phase aiguë, c’est-à-dire lorsque l’inflammation est forte (signe de la dégénérescence du cartilage), on favorise le froid afin de lutter contre la congestion.

La limite de ce traitement ? Son effet « court terme », qui en fait surtout un excellent adjuvant aux autres techniques pour soulager l’arthrose.

L’appareillage, une aide précieuse qui met les articulations au repos

Deux types d’orthèses sont à envisager pour leur action antalgique rapide :

  • les attelles de repos, qui viennent placer l’articulation dans une position évitant les contraintes et donc la douleur ;
  • les attelles de fonction qui s’adaptent aux mouvements et facilitent les activités de la vie quotidienne.

Que vous souffriez d’arthrose du genou, de la hanche, des cervicales, des lombaires ou des doigts, divers modèles sont proposés dans la plupart des pharmacies ou des magasins spécialisés. Ils peuvent vous être remboursés sur prescription de votre médecin.

La kinésithérapie en cas d’arthrose, un bon choix pour la soulager efficacement

La rééducation offre une prise en charge qui agit sur les symptômes de la maladie, mais qui possède aussi un effet préventif sur son évolution et donc son aggravation. Le panel de techniques utilisées est très large et répond spécifiquement aux besoins des patients souffrant de cette pathologie. Vous cherchiez à savoir comment soulager l’arthrose sans médicament, efficacement et durablement ?

Votre kinésithérapeute saura vous aider sur le long terme et vous prodiguer plein de bons conseils (exercices, mouvements, alimentation, ergonomie, etc.).

Comptez cependant un certain délai avant de commencer le traitement et d’être soulagé de vos douleurs : délivrance de l'ordonnance par votre médecin, attente annoncée par le cabinet sollicité, réalisation du bilan diagnostic de kinésithérapie, temps d’apparition des premiers effets des soins… Cela peut parfois se compter en semaines.

Une consultation chez un ostéopathe, un traitement bénéfique pour les rhumatismes

Dans la suite du traitement proposé par la kinésithérapie, l’ostéopathie représente un excellent complément dont les bienfaits durent dans le temps. L’ostéopathe va venir réguler les différents systèmes du corps humain individuellement et dans leurs rapports réciproques. Ce rééquilibrage global va alors favoriser l’amélioration de la santé et de la qualité de vie du patient. Il faudra, ici aussi, faire preuve d’un peu de patience : obtenir un rendez-vous avec un praticien qualifié peut prendre du temps et l’apparition des effets se fait parfois attendre (mais pas toujours !). À éviter cependant en pleine poussée inflammatoire.

Acupuncture, shiatsu et autres traitements manuels de médecine douce peuvent aussi être envisagés.

Les plantes aux vertus antalgiques afin de soigner l’arthrose naturellement

En complément d’une alimentation équilibrée, l’aromathérapie et la phytothérapie prennent soin des articulations tout en douceur. Voici quelques premières informations utiles à connaître si vous souhaitez savoir comment soigner l’arthrose, version « remède de grand-mère »…

Plantes en tisane, gélules, etc :

  • Harpagophytum
  • Reine des prés
  • Cassis
  • Boswellia
  • Curcuma
  • Bambou

Huiles essentielles :

  • Gaulthérie odorante
  • Lavande vraie
  • Lavandin
  • Eucalyptus citronné
  • Laurier noble
  • Ylang-ylang

Au Rucher Notre-Dame en Provence, nous nous sommes, nous aussi, demandé comment soigner l’arthrose avec des produits naturels. Nous avons alors associé les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes de la gelée royale et de la propolis aux vertus des plantes bénéfiques pour les articulations (ainsi qu’à celles d’autres produits connus dans le traitement de cette arthropathie, telles la chondroïtine et la glucosamine). Une synergie douce et équilibrée à découvrir à travers :

  • notre Complexe Spécial Articulations ;
  • nos gélules Phyto Articulations ;
  • nos gélules Arthrophytum.

Les effets durables des plantes à prendre en cas d’arthrose dépendent de l’adéquation de la posologie au patient : demandez conseil à votre médecin généraliste ou à votre pharmacien. Le soulagement tarde à se faire sentir ? Pas de panique, quelques jours ou semaines sont parfois nécessaires avant d’aller mieux.

L’infiltration intra-articulaire, un acte médical à envisager

Efficace dans certains cas et dotée d’effets qui se prolongent dans le temps, il convient de discuter de cette option avec votre rhumatologue ou votre chirurgien. Bien qu’invasive, il s’agit d’un traitement conservateur, par opposition à certains actes de chirurgie, comme la pose d’une prothèse. Les bienfaits d’une infiltration s’adressent surtout aux patients atteints d’arthrose du genou ou des doigts.

  • Les injections intra-articulaires de corticoïdes (AIS) permettent de réduire l’inflammation.
  • Les injections d’acide hyaluronique favorisent la lubrification des surfaces articulaires, limitant ainsi la douleur mécanique due à l’absence de cartilage et donc aux frottements osseux.

Une cure thermale, une solution efficace pour la douleur

Dernier de notre liste, le thermalisme ne s’improvise certes pas du jour au lendemain, surtout si vous souhaitez faire une demande de prise en charge à l’Assurance maladie. Mais les effets durables (entre 6 à 9 mois) de l’eau minérale sur les articulations étant mis en lumière par plusieurs études, les cures pour l’arthrose apparaissent comme un bon traitement de fond. Gain de mobilité, régulation de l’inflammation, baisse des douleurs… Parlez-en à votre médecin !

Aller plus loin :  Remboursement d’une cure thermale pour l’arthrose.

Souffrir d’arthrose, c’est souvent se demander ce qu’on peut faire pour soulager la douleur et la gêne fonctionnelle qui impactent la vie quotidienne. Au-delà de cette sélection de soins, d’autres solutions existent et sont à connaître : nous vous invitons à approfondir votre lecture en découvrant tous les traitements naturels de l’arthrose.

Sources :

  • https://www.inserm.fr/dossier/arthrose/
  • https://www.vidal.fr/maladies/appareil-locomoteur/arthrose-rhumatismes/phytotherapie-plantes.html#:~:text=Les%20racines%20d%27harpagophyton%20contiennent,douleurs%20li%C3%A9es%20%C3%A0%20l%27arthrose
  • https://www.vidal.fr/maladies/appareil-locomoteur/arthrose-rhumatismes/complements-alimentaires.html
  • https://www.vidal.fr/maladies/appareil-locomoteur/arthrose-rhumatismes/medicaments.html
  • http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUPHA_T_2016_BOURGEOIS_LUCIE.pdf
  • https://dune.univ-angers.fr/fichiers/20050700/2011PPHA468/fichier/468F.pdf
  • https://www.officiel-thermalisme.com/2021/11/08/en-quoi-une-cure-thermale-est-elle-efficace/
  • https://www.vidal.fr/maladies/appareil-locomoteur/arthrose-rhumatismes/medicaments.html