Aller au contenu principal
Retrouver mon offre courrier
Main content
Tube de baume de massage, Le Rucher Notre dame en Provence Baume de Massage Spécial Articulations
Pot de gélules Arthrophytum, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules Arthrophytum
Boite de gélules phyto articulations, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules Phyto Articulations
Pot de gélules à la propolis, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules à la Propolis

Soigner l’arthrose du genou naturellement : les thérapies et leurs effets

Portrait Coralie
Rédigé par Coralie
Experte Gelée Royale du Rucher
Mis à jour le 28/06/2022

Les articulations entre le tibia, le fémur et la rotule occupent une place aussi centrale que capitale dans l’appareil locomoteur. La gonarthrose correspond ainsi à l’atteinte arthrosique la plus invalidante de toutes, dont elle représente 30 % des cas. En parallèle de la médecine classique, quelles solutions existent alors pour soigner l’arthrose du genou naturellement ? Entre usure du cartilage, douleur, poussées inflammatoires, cette arthropathie dégénérative mérite en effet toute notre attention afin d’en éviter l’aggravation ! Bienfaits des médecines douces, des soins pris en charge par la Sécurité sociale, de l’alimentation et de l’activité physique… Nous vous proposons d’explorer toutes les possibilités pour soulager l’arthrose du genou grâce aux traitements naturels.

Les médecines douces à privilégier face à la douleur, l’inflammation et la raideur articulaires

L’aromathérapie

Certaines huiles essentielles possèdent des propriétés intéressantes afin d’aider vos genoux. Vous vous demandez quelle est la meilleure pour l’arthrose ? Si celle de gaulthérie odorante se veut la grande star des articulations, d’autres agissent aussi positivement sur les symptômes et améliorent la prise en charge.

  • Anti-inflammatoire : Lavande officinale, Gingembre, Eucalyptus citronné, Thym à feuilles de sarriette ;
  • Analgésique : Muscade, Ylang-ylang, Lavande officinale, Clou de girofle, Laurier, Menthe poivrée ;
  • Décontracturant : Lavande officinale, Romarin à camphre, Eucalyptus citronné, Lavandin ;
  • Décongestionnant : Genévrier.

Ces huiles essentielles s'utiliseront :

  • par voie cutanée, diluées dans de l’huile végétale ;
  • par voie orale sous forme de gouttes ou de gélules.

L’idéal pour masser votre genou arthrosique ? Mélangez une huile qui hydrate la peau (amande douce, noyaux d’abricot, pépins de raisins, etc.) avec une propice au soulagement des douleurs de l’arthrose : calophylle inophyle, arnica ou encore millepertuis.

Le traitement par les huiles essentielles est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants de moins de 7 ans ainsi qu’aux personnes asthmatiques, allergiques ou épileptiques. Dans tous les cas, veillez à vous laver les mains après en avoir fait usage.

La phytothérapie

En tisane, teinture mère, gélules, gel, crème ou encore pommade, voici les plantes qui peuvent vous aider à prendre soin de vos genoux :

  • l’harpagophytum, considéré comme un des meilleurs anti-inflammatoires naturels contre l’arthrose ;
  • les feuilles de cassis, la reine des prés et le curcuma, aux propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes ; 
  • le saule blanc, plante à l’effet antalgique ;
  • les feuilles d’ortie, la prêle et le frêne, des chondroprotecteurs qui aident à lutter contre la déminéralisation du cartilage, l’inflammation et l’oxydation des tissus.
Vous voulez une petite astuce pour soulager les douleurs articulaires et musculaires, version remède de grand-mère ? Renseignez-vous sur l’utilisation des cataplasmes de feuilles de chou ! Sans être à proprement parler de la phytothérapie, cela reste une approche à explorer afin de soigner l’arthrose du genou par les plantes.

Les compléments alimentaires

Les cellules cartilagineuses peinent à se réparer spontanément chez les adultes, selon l’INSERM. Certains compléments alimentaires représentent alors une aide intéressante pour stimuler la régénérescence du cartilage, dont ceux à base :

  • d’harpagophytum ou d’autres plantes utilisées en phytothérapie ; 
  • de vitamine C, antioxydante et indispensable à la synthèse de collagène ;
  • de vitamine E, souvent déficitaire en cas d’arthrose ;
  • de glucosamine, un composant naturel du tissu conjonctif ;
  • d’huile de krill (un crustacé), à la puissante action antioxydante ;
  • en capsaïcine, le composant actif du piment rouge qui anesthésie les douleurs ;
  • en silice, en cuivre ou en zinc, des minéraux essentiels à la santé articulaire.

L’apithérapie

Voilà un mot que l’on entend peu souvent ! Il s’agit de l’utilisation des produits de la ruche à des fins thérapeutiques. La propolis possède, par exemple, des vertus anti-inflammatoires et antioxydantes. La teneur en vitamine B5 de la gelée royale lui confère quant à elle aussi une action contre l’oxydation qui s’ajoute à ses propriétés antalgiques. L’occasion de découvrir le pouvoir des abeilles sur la santé autrement que par le miel !

L’ostéopathie et la chiropraxie

Le genou est une articulation en relation directe avec la hanche et la cheville, mais aussi avec le bassin par l’intermédiaire des muscles de la cuisse. Par son importante répercussion fonctionnelle, la gonarthrose peut provoquer des douleurs dans tout le corps. Ces médecines douces viennent ainsi rééquilibrer notre tronc et nos membres dans leur ensemble.

Les thérapies holistiques

Dans une approche encore plus globale des traitements naturels de l’arthrose du genou, vous pouvez vous tourner vers la naturopathie ainsi que les médecines chinoise et ayurvédique. Entre accompagnement alimentaire et soins spécifiques (acupuncture, massages, etc.), elles permettent d’en atténuer efficacement les différents symptômes. Ce, en favorisant un état de santé propice à la non-aggravation de la maladie.

Les autres médecines alternatives bénéfiques pour la gonarthrose

Voici d’autres pistes à envisager afin de soulager la douleur, l’inflammation ou la raideur des muscles et de l’articulation :

  • l’homéopathie et les fleurs de Bach ;
  • la méditation, la sophrologie ou encore la relaxation, qui diminuent l’effet délétère du stress sur l’organisme.

Les soins remboursés par la Sécurité sociale qui agissent sur l’arthrose du genou tels des traitements naturels

On considère la gonarthrose comme étant la première cause de gonalgies après 50 ans, qu’elle soit fémoro-patellaire ou fémoro-tibiale. Fortement invalidante dans ses formes sévères, certains de ses soins sont pris en charge par la Caisse primaire d’assurance maladie. Entre techniques manuelles et instrumentales, voici quelques thérapies qui complètent à merveille l’allopathie.

Les cures thermales

Bains d’eau minérale, cataplasmes d’argile, massages, douches et vapeurs… Le bienfait naturel de la crénothérapie sur le corps et les articulations douloureuses se révèle particulièrement appréciable en cas de gonarthrose.

La kinésithérapie

Le kinésithérapeute, praticien paramédical, se consulte sur prescription de votre médecin. Quelle est la rééducation pour l’arthrose du genou ? Toujours infradouloureuse et très bénéfique, en voici quelques exemples :

  • massage, cataplasmes d’argile, ultrasons ou électrothérapie dans le but d’apaiser la douleur mécanique et inflammatoire ;
  • exercices et renforcement musculaire pour pallier la faiblesse des quadriceps, facteur aggravant de la maladie ;
  • mobilisations articulaires contre le flexum (enraidissement en flexion) du genou ;
  • conseils sur les gestes et postures à éviter afin de soulager la gonarthrose au-delà du traitement kiné.

L’appareillage

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • la genouillère, orthèse souple qui stabilise l’articulation ;
  • les béquilles, en cas d’arthrose hyperalgique ou invalidante ;
  • les semelles orthopédiques, sur prescription médicale et consultation d’un podo-orthésiste ou d’un pédicure podologue, pour amortir les chocs, diminuer l’agression du cartilage et réaxer les membres inférieurs.

Avant toute chose, l’utilisation quotidienne de chaussures confortables reste recommandée, avec une semelle d’au moins 1 cm d’épaisseur sous l’avant pied.

L’hygiène de vie, une solution de première intention pour soigner l’arthrose du genou naturellement

L’alimentation

Une alimentation saine et équilibrée représente la clé d’un bon traitement de fond de l’arthrose ! La corrélation entre l’IMC et la prévalence de la gonarthrose n’étant plus à prouver, ce conseil s’avère d’autant plus pertinent. Aussi on fait la part belle aux aliments bénéfiques pour les articulations, riches en vitamines, en minéraux et oligo-éléments :

  • légumineuses et céréales non raffinées ;
  • fruits secs et frais (banane, agrumes, kiwi) ;
  • baies rouges, raisin et cacao non sucré, riches en resvératrol, molécule aux effets anti-inflammatoires et antioxydants ;
  • épices, comme le gingembre et le curcuma qu’on associera idéalement au poivre.
  • Légumes verts et choux ;

Pensez aussi à boire suffisamment d’eau et à consommer des ingrédients qui favorisent l’apport équilibré d’acides gras oméga 3 et oméga 6 :

  • huiles de colza, de cameline, de germe de blé, de lin, de foie de morue et de noix ;
  • poissons gras (thon, sardine, maquereau, saumon).

N’hésitez pas à consulter un nutritionniste, un diététicien ou un nutrithérapeute pour vous faire accompagner dans le rééquilibrage de vos habitudes alimentaires.

L’activité physique et sportive

L’activité physique reste un traitement naturel idéal afin de réguler le poids, d’entretenir la mobilité articulaire et la force musculaire. Mais quels exercices faire quand on a mal aux genoux ? À pratiquer en dehors des poussées inflammatoires, tout en restant sous le seuil de la douleur :

  • les sports tels que le yoga, le tai-chi, le qi gong ou le vélo elliptique en douceur ;
  • les sports de décharge, comme la natation et l’aquabike ;
  • l’étirement doux des muscles de l’arrière de la cuisse, de la hanche, du mollet et des lombaires.

Est-ce que la marche est bonne pour l’arthrose ? Prolongée, elle peut faire souffrir les genoux arthrosiques. Préférez les balades de 20 à 30 minutes avec de bonnes chaussures et des bâtons de marche.

L’ergonomie

Les accroupissements, les extensions de genou ainsi que le poids majorent les douleurs de la gonarthrose. Aussi veillez à la santé de votre articulation en adaptant vos gestes quotidiens : évitez les charges trop lourdes et mettez à hauteur ce qui peut l’être.

Soigner l’arthrose du genou grâce aux traitements naturels, voilà une option pleine de bienfaits sous couvert des conseils de votre médecin ou de votre pharmacien. Elle complète ainsi la prise d’antalgiques, d’anti-inflammatoires, de corticoïdes ou les injections d’acide hyaluronique. Dans certains cas, une bonne hygiène de vie permet même de repousser les éventuelles chirurgies telles que les arthroplasties ou les prothèses. Quoi qu'il en soit, cette maladie dégénérative s’avère hélas incurable. L’idéal reste donc de prévenir autant que possible son aggravation, ce en quoi la nature se révèle plus que généreuse en matière de remèdes et de solutions !

Sources :

  • https://www.vidal.fr/maladies/appareil-locomoteur/arthrose-rhumatismes/complements-alimentaires.html
  • http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato5/site/html/3.html
  • https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03079682/document
  • http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUPHA_T_2016_BOURGEOIS_LUCIE.pdf
  • https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01513639/document
  • https://hal.univ-lorraine.fr/index/index
  • https://dune.univ-angers.fr/fichiers/20050700/2011PPHA468/fichier/468F.pdf
  • https://www.eona-lab.com/blog/comment-soulager-larthrose-de-vos-patients-avec-les-huiles-essentielles/