Aller au contenu principal
Retrouver mon offre courrier
Main content
Offre10 code avantage
Tube de baume de massage, Le Rucher Notre dame en Provence Baume de Massage Spécial Articulations
Pot de gélules Arthrophytum, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules Arthrophytum
Boite de gélules phyto articulations, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules Phyto Articulations
Pot de gélules à la propolis, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules à la Propolis

Les Compléments Alimentaires pour l’Arthrose : guide complet

Portrait Coralie
Rédigé par Coralie
Experte Gelée Royale du Rucher
Mis à jour le 23/06/2022

Vous souffrez de cette arthropathie sous forme légère à modérée et vous êtes en recherche d’un traitement afin de soulager les douleurs ? Les compléments alimentaires pour l’arthrose sont légions dans les rayons des pharmacies et des herboristeries : pas toujours simple de s’y retrouver ! Quelle boîte de comprimés, de gélules, d’ampoules ou quel flacon choisir selon ses symptômes ? Les formules des compléments alimentaires pour traiter l’arthrose se révèlent très diversifiées, tout autant que leur posologie qui s’adapte de votre santé. Harpagophytum, curcuma, cassis, glucosamine, chondroïtine, silicium, SAM-e, collagène, vitamines ou encore acides gras oméga 3… Voici des informations utiles et quelques conseils afin d’y voir plus clair !

La pertinence des compléments alimentaires pour traiter l’arthrose

Petit rappel sur les causes et les symptômes de l’arthrose

Cette maladie résulte du déséquilibre entre la dégénérescence du cartilage articulaire et la capacité, insuffisante, de l’organisme à la pallier. Aucun traitement actuel ne parvient à stopper ou inverser ce processus à la fois complexe et plurifactoriel (usure naturelle, génétique, métabolique, traumatique, etc.). 

Ainsi qu’on parle d’arthrose du genou, de la hanche, du dos ou des doigts, il n’est à ce jour pas possible d’en guérir. La destruction des tissus articulaires et les déformations osseuses restent irréversibles. Le but de la prise en charge par les traitements allopathiques et les traitements naturels consiste d’une part à améliorer l’hygiène de vie du patient. Alimentation et exercices sont ici essentiels à la santé de toute articulation. D’autre part, il importe de le soulager en agissant sur les signes cliniques réductibles : 

  • douleurs mécaniques articulaires et musculaires, majorées par le mouvement ;
  • douleurs inflammatoires en poussées, accentuées au repos ;
  • éventuel gonflement des articulations touchées ;
  • raideur articulaire ;
  • gêne fonctionnelle.

La place de la complémentation pour soulager les articulations douloureuses

Voilà une approche « naturelle » qui porte bien son nom ! Comprimés, gélules et ampoules en boîte ou encore flacons sont justement à envisager en complément des thérapies classiques de l’arthrose ou en préventif. L’objectif consiste à combler les possibles carences en vitamines et nutriments, voire améliorer les apports nutritionnels d’une alimentation normale. Les propriétés des molécules qui composent cette médication se révèlent notamment intéressantes, en fonction des cas, pour leur action sur la douleur mécanique et l’inflammation. Par extension, la mobilité des articulations est elle aussi concernée ainsi que le confort de votre vie quotidienne !

Précautions d’emploi des compléments alimentaires

Bien qu’assimilée à une médecine douce, la complémentation n’est cependant pas toujours sans danger, notamment en cas : 

  • de grossesse et d’allaitement ;
  • de pathologies associées (risques de complications ou d’interactions médicamenteuses).

👉 L’idéal en vue de profiter des bienfaits d’un complément alimentaire pour l’arthrose ? Le prendre avec l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien, au fait de votre santé. Il importe aussi de vérifier les éventuelles contre-indications ainsi que de respecter précisément la posologie et les moments de prise (pendant ou hors des repas) du produit choisi.

Les propriétés des plantes pour réduire la douleur articulaire

La phytothérapie

Il s’agit ici d’utiliser l’effet thérapeutique de certains végétaux, généralement séchés et réduits en poudre (gélules et comprimés). Les plantes reconnues comme les plus efficaces sur l’inflammation ? L’harpagophytum, le curcuma et éventuellement le cassis ! Mais d’autres sont aussi à envisager afin d’atténuer vos douleurs articulaires. Zoom sur les plantes que l’on retrouve dans les compléments alimentaires pour l’arthrose.

  • Anti-inflammatoire : Harpagophytum, Curcuma, Gingembre, Boswellia, Reine des prés, Cassis, Frêne, Prêle, Saule blanc, Ortie dioïque ;
  • Antalgique : Reine des prés, Saule blanc ;
  • Reminéralisante : Bambou, Prêle, Ortie dioïque ;
  • Antioxydante : Curcuma, Reine des prés, Cassis, Frêne.

👉 Notre avis : privilégiez les plantes de qualité, souvent vendues en herboristerie ou en magasin bio.

Les phytonutriments

Certains nutriments présents uniquement dans les plantes sont parfois utilisés en tant que composants de compléments alimentaires anti-inflammatoires à destination des articulations touchées par l’arthrose : 

  • le resvératrol (raisin, baies rouges, cacahuète, cacao, etc.) ; 
  • la curcumine (curcuma) qui possède de plus un fort pouvoir antioxydant ;
  • la bromélaïne (ananas) ;
  • la capsaïcine (piment), cependant plus adaptée en application locale sous forme de crème.

👉 Là aussi, préférez une boîte de gélules ou de comprimés à base de composants bio !

Les insaponifiables d’huile d’avocat et de soja

Ces substances obtenues après le filtrage de l’huile végétale contribuent selon certaines études à diminuer la douleur liée à la destruction du cartilage. Ils entrent donc dans la composition de certains compléments alimentaires (Piasclédine) pour l’arthrose du genou ou de la hanche et sont contre-indiqués en cas d’allergie au soja.

Les substances naturellement produites par l’organisme 

La glucosamine

D’ordinaire produite en quantité suffisante par notre corps, la glucosamine participe à la synthèse de macromolécules qui composent le cartilage : elle s’avère donc indispensable à son intégrité. Elle est dite « d’action lente », mais ses effets analgésiques et anti-inflammatoires durent cependant plusieurs semaines après l’arrêt du traitement, plus spécifique à l’arthrose du genou ou de la hanche.

👉 Sous forme de complément alimentaire, la glucosamine provient fréquemment de carapaces de crustacés... Allergiques, s’abstenir ! 

La chondroïtine sulfate

La chondroïtine, molécule endogène, participe à l’élasticité du cartilage. Prise en parallèle de la glucosamine, elle en accentue l’effet sur les articulations des hanches et des genoux. En gélules ou comprimés, elle est souvent d’origine animale et donc aussi à éviter en cas d’allergie aux fruits de mer.

La S-adénosyl-L-méthionine

Selon le Vidal, la SAM-e, essentielle aux systèmes nerveux et hépatique, « a été largement étudiée et a démontré une certaine efficacité contre la progression de l’arthrose ». Son faible taux sanguin chez les personnes souffrant de ce rhumatisme est à l’origine de sa commercialisation dans plusieurs pays d’Europe, à l’exception de la France. 

Le collagène

Ce constituant des tissus conjonctifs en assure l’élasticité, propice à la bonne fonction de l’articulation. Il fait donc partie de la liste d’ingrédients de certains compléments, bien qu’on puisse le retrouver aussi dans l’alimentation (os à moelle du pot-au-feu, etc.). 

👉 L’acide hyaluronique (qui participe notamment à la souplesse de la peau) entre parfois dans la composition de compléments alimentaires pour l’arthrose. Mais son effet sur la viscoélasticité des articulations s’avère plus immédiat par infiltration.

Les vitamines, nutriments et acides gras oméga à prendre en compléments alimentaires pour l’arthrose

Voici d’autres composants à envisager en cas d’articulations douloureuses : 

  • vitamines A et E en regard de leur action contre l’oxydation ; 
  • vitamine C pour sa participation à la production de collagène par l’organisme et son effet antioxydant ;
  • oligo-éléments tels que le cuivre, le zinc, le sélénium, le manganèse, le silicium ou le soufre ;
  • minéraux comme le magnésium, le calcium et le potassium, indispensables à la bonne santé osseuse et articulaire ;
  • acides gras oméga 3 (présents par exemple dans l’huile de krill) et GLA (acide gamma linolénique, un oméga 6), qui aident à diminuer la production de facteurs pro-inflammatoires.

👉 L’apport en soufre est aussi proposé par la prise de MSM (méthyl sulfonyle méthane), un complément alimentaire utilisé afin de diminuer la douleur mécanique engendrée par cette maladie. 

Les produits de la ruche, des alliés pleins de bienfaits face à ce rhumatisme

Moins connus que les autres compléments alimentaires, les produits issus du travail minutieux des abeilles possèdent eux aussi des propriétés intéressantes en vue de réduire les symptômes de l’arthrose :

  • la propolis et le pollen, riches en molécules antioxydantes et anti-inflammatoires ;
  • la gelée royale, dont la teneur en vitamine B lui permet de participer à la lutte contre l’oxydation des tissus articulaires.

L’apithérapie vient ainsi enrichir la liste – déjà longue – des compléments alimentaires pour l’arthrose. Les différents produits abordés dans cet article peuvent vous aider à lutter contre l’inflammation et les douleurs articulaires. Leurs effets restent évidemment fonction d’une alimentation saine et équilibrée. Envie d’en savoir plus sur leurs indications ou effets secondaires ? N’hésitez pas à demander l’avis d’un praticien de santé ou de consulter la notice contenue dans la boîte du complément alimentaire en question !