Aller au contenu principal
Retrouver mon offre courrier
Main content
Tube de baume de massage, Le Rucher Notre dame en Provence Baume de Massage Spécial Articulations
Pot de gélules Arthrophytum, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules Arthrophytum
Boite de gélules phyto articulations, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules Phyto Articulations
Pot de gélules à la propolis, Le Rucher Notre dame en Provence Gélules à la Propolis

Traiter l’arthrose naturellement : vers quelles thérapies se tourner ?

Portrait Coralie
Rédigé par Coralie
Experte Gelée Royale du Rucher
Mis à jour le 01/06/2022

Vous souffrez d’arthrose et vous vous demandez quel traitement naturel peut vous aider ? Entre bienfaits des médecines douces, de l’alimentation et des techniques fonctionnelles, il existe différentes solutions afin de compléter les médicaments allopathiques et limiter l’aggravation de la maladie. Elles ne peuvent prétendre à faire office de remèdes miracles pour vos articulations, mais possèdent néanmoins des effets positifs sur l’inflammation, la douleur et plus largement sur votre qualité de vie.

Nous vous proposons d’aborder toutes les thérapies qui s’offrent à vous pour enfin savoir comment traiter l’arthrose naturellement.

Les bienfaits des plantes sur la santé articulaire

Accessible et populaire, voici souvent la première solution naturelle envisagée pour soulager les articulations arthrosiques. En agissant sur les symptômes inflammatoires et douloureux, elle atténue indirectement la gêne fonctionnelle. Certains conseils restent cependant de mise avant de vous soigner grâce aux plantes :

  • la posologie de ces traitements reste soumise à l’avis de votre médecin en regard de vos antécédents médicaux et des possibles interactions médicamenteuses ;
  • cette approche est déconseillée pour les femmes enceintes ou allaitantes, les jeunes enfants et les patients présentant des pathologies graves associées.

À lire aussi : la différence entre l’arthrose et l’arthrite.

L’aromathérapie

Les huiles essentielles regorgent de propriétés bénéfiques pour le confort articulaire et musculaire. Certaines s’administrent par voie orale, mais le plus simple en cas d’arthrose consiste à profiter de leurs effets par usage externe. Diluez-en dans de l’huile végétale (d’arnica, de calophylle inophyle ou de millepertuis, par exemple) pour masser votre articulation douloureuse ou congestionnée. 

Huile essentielle et action

Anti-inflammatoire

Décontractante

Antalgique

Gaulthérie odorante

+++

++

+++

Lavande vraie 

++

+++

++

Lavandin super

+++

+++

+++

Eucalyptus citronné

+++

+

+++

Muscade

   

+++

Ylang-ylang

+++

++

++

Laurier noble

+++

 

+++

Menthe poivrée

   

+++

Genévrier commun

++

 

++

Hélichryse italienne

++

++

++

Gingembre

+++

 

+++

Katafray

+++

 

++

Citronnelle de Java

+++

   

Clou de girofle

   

+++

Cèdre de l’atlas

++

   

Thym à feuilles de sarriette

+

   

Quelques gouttes d’huiles essentielles dans l’eau de votre bain peuvent aussi vous aider à soulager vos symptômes.

La phytothérapie

Traitement aux allures de remèdes d’antan, tisanes, teintures mères, crèmes et gels de massage ou encore gélules (en compléments alimentaires) en représentent les formes les plus courantes. Il s’agit ici d’utiliser les propriétés naturelles des plantes fraîches ou séchées à des fins thérapeutiques. Mais lesquelles choisir afin de prendre soin de vos articulations ?

  • L’harpagophytum(griffe du diable), le gingembre et le boswellia pour leur action contre l’inflammation.
  • La reine des prés, le cassis, le curcuma et le frêne pour un combo d’effets anti-inflammatoires et antioxydants.
  • La prêle et l’ortie dioïque afin d’apaiser les tissus enflammés et d’aider à reminéraliser le cartilage.
  • Le bambou, une plante aux vertus chondroprotectrices grâce à sa teneur en silice qui stimule la synthèse de collagène et la reminéralisation des tissus articulaires.
  • Le piment, dont la capsaïcine possède un effet anesthésiant, surtout en usage externe.
  • Le saule blanc, qui contient des actifs antalgiques et anti-inflammatoires.

L'harpagophytum reste néanmoins la plante de référence dans la prise en charge de l’inflammation articulaire liée à l’arthrose.

Pensez aussi à vous renseigner sur les fleurs de Bach !

Les autres médecines douces pertinentes pour diminuer les douleurs et la réaction inflammatoire des articulations

Les thérapies holistiques

Médecine chinoise, médecine ayurvédique ou encore naturopathie, vous en avez sans doute entendu parler afin d’apaiser les douleurs articulaires et gagner en mobilité ! Ces approches alternatives prennent en charge le patient dans son intégralité en associant soins manuels et instrumentaux aux conseils diététiques et sportifs. Elles possèdent donc un réel intérêt dans la prise en charge de l’arthrose, maladie à l’apparition et à l’aggravation souvent plurifactorielles.

L'ostéopathie et la chiropraxie

Voilà aussi une bonne solution pour rééquilibrer votre colonne vertébrale et votre corps dans son ensemble, en dehors des poussées inflammatoires. Ces thérapies 100 % manuelles et naturelles agiront sur votre articulation douloureuse par l’intermédiaire de toutes les structures anatomiques (os, muscles, viscères) qui y sont reliées.

L'homéopathie

Cette approche fondée sur le principe de similitude, d’infinitésimalité et d’individualisation reste controversée, mais très appréciée par certains patients, en phase froide ou inflammatoire. Sans danger, vous pouvez tout à fait essayer les médicaments homéopathiques, dont les actions sur vos douleurs seront majorées sous couvert d’une consultation auprès d’un médecin homéopathe.

L'apithérapie

Voici un traitement naturel peu connu, mais plein de vertus intéressantes pour réduire les signes cliniques de l’arthrose grâce aux produits de la ruche.

  • La propolis possède des propriétés antioxydantes, mais aussi anti-inflammatoires.
  • La gelée royale présente un intérêt dans la lutte contre l’oxydation des tissus articulaires grâce à sa teneur en vitamine B5.
  • Les composants du pollen aident à lutter contre l’inflammation de l’articulation et les effets du stress oxydatif.
  • Le venin (eh oui !) est utilisé en médicament homéopathique sous le nom d’apis mellifica, « abeille » en latin !

L'alimentation, un axe thérapeuthique essentiel afin de traiter l'arthrose naturellement

Une alimentation saine et variée, de préférence bio, est au service de votre bonne santé sur le long terme ! Zoom sur les apports nutritionnels à spécifiquement équilibrer face à la dégénérescence du cartilage :

  • vitamines A, E et C pour leur effet antioxydant et l’action de cette dernière sur la synthèse de collagène ;
  • oligo-éléments, notamment le cuivre, le soufre, le zinc, le sélénium, le silicium et le manganèse qui agissent sur la santé articulaire ;
  • minéraux, surtout le magnésium, le calcium et le potassium, indispensables à la constitution osseuse ;
  • acides aminés tels que la lysine et la méthionine qui participent à la formation du cartilage ;
  • acides gras oméga 3 (à équilibrer avec les acides gras oméga 6) pour leur fort pouvoir antioxydant.

Quels aliments privilégier ?

Tout en réduisant les excès de graisses saturées, de sucre et de sel, misez sur les aliments naturels et non transformés

  • légumineuses ;
  • céréales complètes ;
  • fruits frais (kiwis, agrumes, bananes, avocats) ;
  • fruits secs (figues et abricots) ;
  • crucifères (brocolis) ;
  • légumes verts (épinard, persil, etc.) ;
  • oléagineux (amandes et noix) ;
  • abats (foie) ;
  • fruits de mer ;
  • poissons (thon, sardine, saumon, hareng, maquereau) ;
  • alliacés (oignon, échalote, ail, ciboulette, etc.) ;
  • sources de chocolat noir (cacao non sucré, etc.) ;
  • épices, tel le gingembre ;
  • huiles de colza, de lin, de noix, de cameline, de foie de morue ou de krill.

N’oubliez pas de boire de l’eau au fil de la journée, à raison d’un litre par jour en moyenne.

Quels compléments alimentaires peuvent être envisagés ?

Le traitement par complémentation se révèle pertinent dans certains cas et sous conseils d’un médecin ou d’un pharmacien. Vous pouvez vous tourner vers ceux contenant les plantes, les nutriments et les vitamines précédents abordés, mais aussi sur les cachets à base :

  • de glucosamine et de chondroïtine sulfate, des composants naturels du cartilage ;
  • d’insaponifiables d’huile de soja et d’avocat, qui contribueraient à diminuer les douleurs de l’arthrose de genou et de hanche, selon le VIDAL.

Ces molécules entrent dans la composition des anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente (AASAL), un médicament critiqué par l’HAS depuis 2015, mais qui reste populaire auprès des patients arthrosiques. Attention cependant, la glucosamine et la chondroïtine sulfate, bien que naturelles, ne sont pas dépourvues d’effets secondaires.

En tant qu’aliments ou que compléments alimentaires, il existe certains « phytonutriments » intéressants face à l’inflammation : le resvératrol (baies rouges, raisin, etc.), la bromélaïne (ananas), la curcumine (curcuma) et la capsaïcine (piment rouge).

Les techniques fonctionnelles qui agissent sur l'arthrose tels des traitements naturels

Les soins remboursés par la Sécurité sociale

  • La kinésithérapie : massages, renforcement musculaire, entretien de la mobilité articulaire, ultrasons, étirements, balnéothérapie, cataplasmes d’argile, conseils… L’éventail thérapeutique du kinésithérapeute est aussi large qu’efficace !
  • La thermothérapie : on préconise souvent le chaud pour apaiser la douleur mécanique, tandis que l’application de froid aide à réduire l’inflammation. Des poches de gel polyvalent sont disponibles en pharmacie.
  • Les cures thermales : conseillées surtout en cas d’atteinte du genou, de la hanche ou du dos.
  • L’appareillage : semelles orthopédiques, béquilles, ceinture lombaire, minerve, orthèse de repos ou d’immobilisation, à chaque forme d’arthrose correspond une solution adaptée.

L'activité physique

Le mouvement représente une approche naturelle plus que recommandée afin d’entretenir votre mobilité et d’éviter l’évolution de l’arthrose. Veillez à choisir des sports non traumatiques, en phase chronique uniquement, tout en respectant le seuil de votre douleur :

  • gymnastique douce, stretching, Pilates, yoga, tai-chi, exercices de gainage ;
  • vélo elliptique doux, marche nordique et aquabike, avec une certaine réserve en cas d'arthrose sévère du genou ou de la hanche ;
  • exercices de l’école du dos, natation et gymnastique hypopressive en cas de lombarthrose.

Afin de limiter le stress oxydatif, l’inflammation et la destruction des tissus articulaires, n’hésitez pas à vous tourner aussi vers la pratique de la relaxation, de la méditation ou encore de la sophrologie.

La prévention ergonomique

Les contraintes mécaniques représentent autant un facteur d’apparition que d’aggravation de l’arthrose, toutes articulations confondues. Aussi, voici quelques recommandations d’ergonomie quotidienne :

  • évitez le port de charges lourdes ;
  • veillez à adopter une bonne position assise au travail, en voiture, etc. ;
  • rangez à votre hauteur les objets que vous utilisez fréquemment afin d’éviter de trop vous pencher en avant ou de vous accroupir ;
  • portez attention à votre literie.

Pour conclure, retenons ceci : soulager et prévenir plutôt que guérir, voici le crédo majeur de la prise en charge de l’arthrose par les traitements naturels. La dégénérescence du cartilage s’avère irréversible et à ce jour les médicaments conventionnels restent symptomatiques. Une bonne hygiène de vie, voilà la clé de voûte de votre santé sur le long terme ! Du reste, n’hésitez pas à tester les différentes solutions abordées dans cet article tout en demandant conseil à votre médecin.

Découvrez plus en détail les traitements naturels pour l’arthrose du genou, des lombaires, des cervicales ou encore des doigts et de la main.

Sources :

  • https://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/arthrose
  • https://www.inserm.fr/dossier/arthrose/
  • https://www.aroma-zone.com/info/guide-des-huiles-essentielles/tous
  • https://www.vidal.fr/maladies/appareil-locomoteur/arthrose-rhumatismes/phytotherapie-plantes.html
  • https://www.vidal.fr/maladies/appareil-locomoteur/arthrose-rhumatismes/complements-alimentaires.html
  • http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUPHA_T_2016_BOURGEOIS_LUCIE.pdf
  • https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297902/document
  • https://dune.univ-angers.fr/fichiers/20050700/2011PPHA468/fichier/468F.pdf