Aller au contenu principal
Offres spéciales
Besoin d'aide ? 04 94 59 59 14
Rechercher un produit, une référence,...
ruches en hiver

Les carences de notre organisme en hiver, et comment les éviter

Mis à jour le 24/03/2021
Portrait Coralie
Rédigé par Coralie
Experte Gelée Royale du Rucher

En hiver, une bonne écharpe, des gants et un bonnet ne suffisent pas toujours à éviter grippe, rhume ou déprime saisonnière. Cette période, souvent synonyme de jours plus courts, de journées grises et froides, nous incite bien souvent à manger plus riche, plus sucré, moins équilibré, afin de trouver un peu de réconfort. On se réfugie chez soi, bien au chaud, on évite de sortir le nez dehors si ce n’est pas absolument nécessaire… Pourtant, voilà bien le scénario à éviter si l’on veut éviter des carences à notre organisme en hiver.

Mais alors, comment éviter les carences, souvent à l’origine des petits maux de l’hiver et d’un manque de vitalité ? Et d’abord, c’est quoi une carence alimentaire ?

Vous avez dit carence ?

Notre organisme a besoin de très nombreux nutriments, oligo-élements, vitamines pour fonctionner correctement. Lorsque les nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme viennent à manquer… notre corps nous le signale (un peu comme la jauge d’essence de votre voiture). Mais attention à la panne sèche !

Les nutriments sont naturellement présents en faible quantité dans notre corps, et se divisent en deux catégories :

  • Les macronutriments, présents dans le sucre, les graisses et les protéines, qui assurent un apport calorique suffisant à notre organisme pour nous fournir une bonne énergie.
  • Les micronutriments, présents en toute petite quantité dans notre corps, et indispensables au maintien de la vie. Il s’agit notamment des vitamines, minéraux, acides gras et acides aminés. Tous sont essentiels au bon fonctionnement de notre organisme.

En hiver, le corps a besoin d’une certaine quantité de ces macro et micronutriments afin de compenser la perte énergétique liée au maintien de notre corps à une température constante, et ce, malgré les températures parfois glaciales de l’hiver. Si les besoins nutritionnels ne sont pas comblés, on parle alors de carence.

Causes, symptômes et conséquences des carences sur notre organisme

Le froid, et le fait que notre corps soit obligé de mettre les bouchées doubles pour nous assurer de ne pas grelotter chaque minute, est une cause de carence… Mais il en existe d’autres, comme le manque de soleil, premier fournisseur de vitamine D qui permet de lutter contre le blues hivernal et le maintien des défenses naturelles.

Une alimentation peu ou pas équilibrée peut également être à l’origine de ces carences : sans apport en micro et macronutriments, notre organisme puisera dans ses dernières ressources, et ainsi nous deviendrons plus sensibles aux virus et microbes.

Quels sont les bons réflexes à adopter en hiver pour éviter les carences ?

Contre les virus, il y a quelques habitudes très simples à adopter… Malgré l’hiver et le froid, se calfeutrer chez soi sans aérer ses pièces, n’est pas une solution. Aérer un quart d’heure au lever et un quart d’heure avant le coucher, permettent de renouveler efficacement l’air de vos pièces. Évitez également de trop chauffer votre logement, une température entre 18° et 20°C est suffisante.

Pensez à bouger, vous aérer : vous maintiendrez ainsi votre forme et renforcerez vos défenses immunitaires.

Bien entendu, il va de soi, qu’une alimentation variée et équilibrée est à privilégier. Bien sûr, une raclette entre amis est tout à fait envisageable, mais pourquoi ne pas remplacer les pommes de terre par des légumes (brocoli, chou-fleur, etc) ? Les produits frais et de saison sont riches en magnésium, vitamines et anti-oxydants.

Et puis, après une bonne journée bien remplie, on ne peut que vous conseiller de prendre soin de votre sommeil. Évitez les écrans deux heures avant de vous coucher, et privilégiez un repas plutôt léger.

N’hésitez pas également à vous octroyer des temps de pause durant votre journée afin de vous détendre, et permettre à votre corps de recharger les batteries.

En hiver, optez pour un coup de pouce au naturel pour aider votre organisme !

Vous avez déjà adopté les bons réflexes pour éviter à votre organisme toute carence durant l’hiver ? Vous souhaitez tout simplement compléter votre alimentation ? La Gelée Royale s’avère être un complément naturel efficace pour booster le système immunitaire. En cure, la Gelée Royale apporte à votre organisme toutes les vitamines, oligo-éléments, minéraux, protéines, nécessaires pour éviter les carences.

Riche en nutriments, en protéines et en vitamines, la Gelée Royale serait reconnue depuis des siècles pour ses propriétés antibactériennes et antibiotiques naturelles. Sa forte concentration en magnésium, potassium, fer, acides gras essentiels et glucides en font l’un des compléments alimentaires les plus riches et complets.

Ses bienfaits sur l’organisme sont multiples :

  • La Gelée Royale est source d’énergie, pour les personnes en convalescence, celles qui manquent de tonus et de vitalité ou en cas d’asthénie.  
  • Équilibre du système nerveux. La Gelée Royale peut être consommée par les étudiants en période d’examen, ou à chaque changement de saison pour éviter les déprimes saisonnières.
  • Protège du vieillissement prématuré des cellules, grâce à sa forte teneur en royalisine, un peptide à l’activité antimicrobienne reconnue.
  • Stimule l’immunité grâce à sa richesse en vitamines du groupe B, notamment la vitamine B5 qui intervient dans les processus de métabolisation des lipides, des glucides et des protéines.

Comment consommer la Gelée Royale en hiver ?

Il est conseillé d’effectuer une cure de Gelée Royale en hiver, et à chaque intersaison, à raison de 4 semaines au minimum. Il est préférable de consommer la Gelée Royale à jeun le matin, en la laissant fondre sous la langue, grâce à la cuillère dose fournie avec votre pot de Gelée Royale.

Bien entendu, dès l’achat, il faut absolument conserver la Gelée Royale au frigo, à 5°C maximum.

Pourquoi privilégier la Gelée Royale en hiver ?

Parce que parmi tous les compléments alimentaires naturels, la Gelée Royale reste le complément le plus intéressant de par sa composition exceptionnelle en protéines, vitamines, acides aminés, antioxydants. Conditionnée dans les heures qui suivent la récolte, la Gelée Royale se révèlerait être le complément alimentaire naturel le plus efficace pour agir sur la forme physique et réguler le système nerveux.

Ce trésor de la Ruche a tout pour plaire et vous aider à affronter les petits bobos de l’hiver sereinement !

Back to top